Download Andre Siegfried : Un visionnaire humaniste entre geographie by André-Louis Sanguin PDF

By André-Louis Sanguin

André Siegfried, de l'Académie française, fut une personnalité scientifique renommée des Iiie et Ive Républiques. Professeur aux "Sciences Po" et au Collège de France, il développa une oeuvre considérable dont certains titres demeurent des classiques incontournables. Il était, dans ses analyses, à l. a. fois géographe, moraliste, politologue, économiste, historien, publiciste, sociologue et essayiste. Visionnaire, il a su pressentir les grands changements du monde, et a su comprendre les étrangers dans leurs caractéristiques spécifiques.

Show description

Read or Download Andre Siegfried : Un visionnaire humaniste entre geographie et politique PDF

Similar graphic arts books

The Apostle of the Flesh: A Critical Life of Charles Kingsley

This lifetime of Charles Kingsley is a close highbrow biography, that's while a serious and contextual research. operating from the unique manuscript letters, the writer has put the occasions of Kingsley’s lifestyles opposed to a social-historical-religious heritage, paying a lot recognition to such mid-nineteenth-century matters as geological discoveries, the Oxford flow, biblical greater feedback, Chartism, sanitary reform, the Crimean warfare, the Indian Mutiny, Darwinism, the yankee Civil battle, and the anti-slavery campaigns.

Arteriovenous Malformation - A Medical Dictionary, Bibliography, and Annotated Research Guide to Internet References

This can be a 3-in-1 reference ebook. It offers a whole scientific dictionary overlaying thousands of phrases and expressions in relation to arteriovenous malformation. It additionally offers vast lists of bibliographic citations. eventually, it offers details to clients on how one can replace their wisdom utilizing quite a few net assets.

Extra resources for Andre Siegfried : Un visionnaire humaniste entre geographie et politique

Example text

Un autre personnage important est l’oncle Jacques Siegfried (1840-1909), le frère cadet de Jules. L’on sait que les deux frères, quittant Mulhouse, avaient fondé la maison havraise de négoce de coton en 1862 puis le comptoir de Bombay. En 1858, à l’âge de dix-huit ans, Jacques Siegfried visitait les Etats-Unis. Comme son neveu André trente ans plus tard, Jacques Siegfried effectua un tour du monde d’octobre 1867 à janvier 1869 (Broc, 1992). Après Istanbul et Jérusalem, il est à Port-Saïd pour visiter le chantier du canal de Suez puis il remonte le Nil jusqu’à Thèbes.

Dans une lettre du 23 décembre 1915, il écrit à Catherine : « Je suis hanté et n’ai jamais été hanté que par l’absolu... Il y a quelque chose qui derrière les apparences vit. » Leur correspondance devient alors celle de deux intellectuels en train de fonder une théorie de l’amour (Joseph, 1988). De fait, Robert Siegfried se lance dans la philosophie. Entre 1918 et 1920, il va publier trois essais philosophiques, réédités aux Editions Crès en 1925 deux ans après sa mort : Lettre et discours sur les passions (1918), Traité des devoirs (1920), Traité succinct des œuvres de la perfection (1920).

Elle se fractura le col du fémur en 1963 et décéda le 20 juin 1964 d’une hémorragie cérébrale subite. Paule avait 80 ans. Au 8 rue de Courty, les Siegfried menaient une vie sans grand train et ne possédaient même pas de voiture particulière. Paule détestait les mondanités. Par voie de conséquence, elle recevait très peu à dîner. Elle organisait des thés pour 10 à 15 participants, souvent des Britanniques, des Américains et des membres de la famille. André Siegfried y faisait une apparition qui ne dépassait jamais plus d’une heure et il retournait à son cabinet de travail.

Download PDF sample

Rated 4.96 of 5 – based on 46 votes